Le double tranchant de la signature…

3 10 2007

stylo.gif

Une pratique se remet en place.

Les superviseurs font signer les feuilles d’audit aux téléacteurs après qu’ils les ont débriefés.

Même si le discours principal consiste à expliquer que l’utilité de cette signature réside dans le simple suivi des débriefes, pour SUD cette signature sur un feuille d’écoute peut amener la direction à prendre des sanctions à l’encontre des salariés quels qu’ils soient.

Ce n’est même pas tant la signature en elle-même, mais plutôt l’écoute qui peut conduire un salarié devant le bureau des RH.

Mais la signature de la personne écoutée est surtout un moyen de vérifier le travail du superviseur. En clair on les soupçonne de ne pas faire les débriefes… La confiance règne à TP…

La signature est donc un outil à double tranchant: une mauvaise note d’écoute peu inciter l’entreprise à sanctionner un employé, mais cela peut aussi aider l’entreprise à sanctionner le superviseur.

Rien ne nous oblige à le faire. Aussi en cessant tous d’apposer notre signature aux feuilles d’audits nous redéfinissons la fonction pédagogique de l’audit dans le cadre d’une formation continue et prônons un encadrement serein basé sur un rapport de confiance.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...