• Accueil
  • > Archives pour décembre 2007

La question du choix des formateurs

30122007

interforma.jpg

Loin de nous l’idée que le recrutement interne à Teleperformance pour des missions ponctuelles d’encadrement ou de formation s’effectue dans des conditions parfois obscures…

Quoique nous nous interrogeons sur le principe moral du recrutement en interne de salariés chargés de former de nouvelles recrues. Nous en arrivons à un tel degrés de l’absurde qu’un salarié intérimaire s’est vu confié ce poste important. Non pas que la personne puisse être jugée moins compétente que d’autre (certains intérimaires à Teleperformance ont parfois une plus grande ancienneté que d’autre contrat “fixe”) mais des salariés ont été surpris que la proposition n’ai pas été communiquée à tous afin de permettre à chacun de faire valoir ses qualités. Les responsables se sont défendus en précisant que l’information de ce poste à pourvoir ponctuellement avait été communiquée. Mais nous ne savons pas par quel moyen…

Il est nécessaire que Teleperformance applique une politique transparente à l’égard de tous ses salariés où chacun puisse avoir l’assurance que la porte s’ouvre à tous et non au bouche à oreille dirigé même pour des postes aussi ponctuels. Il est normal que l’entreprise ait déjà une idée de la personne qu’il convient mais nous sommes surpris que les salariés intérimaires puisse être amener à former de nouvelles recrues. Cela donne une idée bien ambigüe de l’accueil où même le poste du formateur est par “définition” plus que provisoire.

Un salarié qui transmet un savoir doit être un salarié de Teleperformance. Il doit être embauché aussitôt à moins qu’il ne le souhaite pas, dans ce cas il y a de quoi se poser de multiple questions sur le devenir professionnel qu’offre ce secteur d’activité. Teleperformance résonne comme une grande entreprise d’un point de vue financier mais applique un management interne artisanal et primaire.

Il est temps pour Teleperformance d’être en adéquation avec ses discours et de décider d’une organisation où la formation tient une place importante au coeur de la production. C’est ainsi que l’entreprise pourra changer d’image et faire de notre emploi un vrai métier.




“SUD VOUS DIT TOUT” Decembre 2007

11122007

Cliquez sur le lien
NEGOCIATION 2008

flecs.jpg

 

Voici le 5eme Journal SUD VOUS DIT TOUT!


“SUD VOUS DIT TOUT” Decembre 2007 dans Le Journal pdf sudvousdittoutdecembre2007.pdf

livredivers001.gif

Les négociations de salaires commencent le 12 Decembre 2007.
Nous avons besoin de votre soutien pour affronter ce moment toujours capital c’est vous les salariés qui représentez les forces vives de la revendication!

Notre blog vous permettra de suivre pas à pas le cheminement de la négociation.

Un blog où, nous dit’on, vous êtes si bien et de plus en plus nombreux!

Notre équipe reste à votre disposition.

A bientot.




Teleperformance ouvre ses portes!…

6122007

Aux salariés de La Redoute!

 

Voici l’article paru sur la Dépeche du Midi Toulouse du 05/12/2007 page 24

http://www.ladepeche.fr/article/2007/12/05/408314-Teleperformance-ouvre-ses-portes.html

 

tpouvresesportes.jpg

 

Quel monde merveilleux à Teleperformance Midi Aquitaine! TPMA n’a rien à voir avec le méchant Infomobile qui a récupéré le site d’SFR à Toulouse et provoqué les mouvements sociaux que l’on connait! Teleperformance est le leader Mondial des plateformes téléphonique! 60 millions d’euro de chiffre d’affaire (rien que ça…), 80% de CDI (stabilité de l’emploi ?), Bref que du bonheur! De quoi rendre jaloux OUI OUI et autre Teletubbies…

Mais nous avons mené notre petite enquête et allons donner quelques précisions que le journaliste n’a pas abordées… Faut dire que la Dépêche du Midi est friande du « Grand Prix de la Relation Client » que lui remet régulièrement notre PDG… Mais nous n’osons pas croire que cela suffit pour acheter le travail d’un journaliste faisant un simple et honnête article, totalement objectif et pas du tout dirigé, sur notre centre d’appel. Mais nous remarquons, cependant, que la brosse à reluire marche des deux côtés… C’est ce qu’on appel du donnant-donnant, comme aime dire notre pdg du B TO B!

Tout d’abord TPMA était le 5eme groupe de centre d’appel français. Il est passé 8eme faute d’avoir des responsables commerciaux réellement compétents qui lui permettent d’avoir les capacités d’innover en créant de l’activité. Mais nous ne reviendrons pas sur l’entourage de notre PDG (quoique…) car d’après ses dires en réunion, il ne sait pas s’ils ramèneront du business pour l’entreprise et il ne sait jamais ou il sera dans six mois et encore moins dans deux ans… Cela étant, ça n’empêche pas TPMA de voir son chiffre d’affaire doublé en 4 ans !

Ensuite, même si TPMA n’a pas de rapport avec les ex-SFR, le journaliste oublie que notre centre d’appel récupère 5 sites de La Redoute, 185 salariés (dont beaucoup, dégoutés, sont en train de quitter le navire). Et oui même si TPMA veut de la visibilité dans ce secteur elle n’a pas trouver d’autre moyen pour se développer que d’être bénéficiaire d’une bien malhonnête externalisation de centre d’appel que le groupe Pinault Printemps Redoute lui accorde. Certes cela ne fait pas de vague dans les médias mais le principe est tout aussi détestable et fait de l’ombre à notre activité car c’est 185 salariés qui voient du jour au lendemain leur vie remise à zéro sans merci, sans rien… Ces salariés luttent encore aujourd’hui et nous les soutenons ! Parce que ce ne sont pas eux qui ont demandé à être salariés de TPMA (sinon ils peuvent postuler tout les mercredis à TPMA pour remplacer les salariés partants).

60 millions de chiffre d’affaire : c’est vrai. Un chiffre d’affaire qui fait mal quand nous connaissons la rémunération moyenne des collaborateurs (en dessous de 1000 euros nets tickets resto compris)… Et oui pour gagner beaucoup d’argent TPMA paie mal ses salariés. C’est une recette qui marche bien mais qui ne donne pas d’étoile au guide Michelin ! A noter que nous avons obtenue, en bataillant (3 jours de grèves et de lourdes négociations), une prime d’ancienneté qui débute après 18 mois d’ancienneté. Mais encore faut t’il résister 18 mois… Surtout quand Mlle La directrice générale déléguée confirme qu’elle vit très bien avec le turnover et qu’il n’y a pas de politique sociale à TPMA!

80% de CDI… C’est un chiffre bien arrondi mais qui prête à confusion… En effet sur le site de Labège (cité dans l’article) en 2006 nous avons eu 587 CDI sur un effectif de 619 salariés mais nous avons eu 224 ruptures de CDI dans la même année ! Sur le groupe entier nous avons eu 1392 CDI pour 1067 départs (en CDI) ! Sur certains sites (Bordeaux notamment) le turnover s’élève à 140% ! Donc attention aux chiffres sortis du contexte, les CDI sont renouvelés presque un fois par an! Une précision que le journaliste aurait du soulevé car TPMA vit avec le turnover et ne parvient pas à conserver ses salariés ! Et nous ne parlons pas de la quantité de contrats d’intérim qui ont encore de beaux jours devant eux…

Bref le monde de OUI OUI a encore de quoi faire rêver les journalistes mais SUD n’est pas d’humeur à idéaliser ce petit monde… Les choses doivent changer. Chacun aura la possibilité de lire les deux vérités et de faire son opinion. La notre est cependant déjà faite. Il reste à notre PDG de nous la faire changer. Dans ce cas là SUD s’engagera à revenir sur tous ses articles et de changer aussi. On pourra alors ensemble continuer à travailler sereinement et surtout avec respect (comme le montre la photo d’illustration de la dépêche).

 

ouiouithcensure.jpg

Teleperformance ouvre ses portes!... dans News pdf croiscentredappel.pdf




Que fait Madame la DG à Teleperformance?

1122007

(dans le dos de son President?)

attentionmanipulation.jpg

Professionnelle de la désinvolture, de la condescendance, du verbe méprisant et de l’irrespect, la Directrice Générale Déléguée a osée provoquer SUD en réunion DP en disant que la prime d’ancienneté pouvait toujours être remise en cause aux prochaines négociations salariale!

Madame Karine Valleye menace clairement les salariés
de leur enlever un avantage acquis par une grève que SUD
et les salaries ont organisé il y a 3 ans!!!

(nous constatons que les propos de Mme La directrice n’ont, une nouvelle fois, pas été enregistrés dans le registre des délégués du personnel…) 

Nous dénonçons cette tentative d’intimidation qui a pour objectif de nous faire clouer le bec!

En clair la direction veut nous empêcher de croire que nous pouvons avoir mieux et joue au chantage des acquis qui en effet restent bien fragiles pour nous faire comprendre que ce n’est même pas la peine de chercher plus!

C’est la preuve que le terme « négociation » n’est qu’une supercherie car dans le fond ils ne rêvent que d’une seule chose:
que l’on travaille plus pour gagner moins!!!

Mme Valleye ose en rajouter en se fichant de nous et en essayant de diminuer l’importance du mouvement de grève des salariés qui ont eu le courage de sortir pour lutter!

En effet maintenant que SUD n’est plus majoritaire il n’y a plus rien a craindre !

En effet elle peut dormir tranquille il n’y a pas de contre-pouvoir a TPMA!

SUD en a marre de voir les salaries humilies par une direction méprisante au sourire ironique!

TPMA c’est plusieurs centaine de salaries et une Directrice sans respect, qui pendant quelques minutes s’est mise dans la peau du PDG pour déverser l’indifférence qu’elle porte à la nécessaire sérénité de l’entreprise et nous donner un avant gout amer des prochaines négociations.

A noter que comme d’habitude, pendant que les plateaux sont pleins à craquer, Mme Valleye nous verse sa larme en nous informant ne pas connaître les perspectives de l’année 2008! Et oui vu comment le groupe se débrouille il y a de quoi se demander comment il a fait pour doubler son chiffre d’affaire en 4 ans!!

Pendant combien de temps on va nous jouer de cet air là!?

Certainement le temps qu’ils changent de salariés… Ils aiment tellement ça… Mais nous on va s’accrocher et nous ne serons pas seul le jours venu!

cartoonmatizmenufr.jpg

Pendant ce temps le PDG négocie un transfert de site de La Redoute en vantant certainement la performance de son groupe…

Messieurs les responsables de la Redoute méfiez vous on ne peut rien vous garantir car monsieur Le PDG est bien mal entouré!

Quand il essaye de vous convaincre sa directrice fait visiblement tout le contraire!

Sans aucun doute nous décernons le grand prix de la relation DP à Mme Valleye

Directrice Générale Déleguée à Teleperformance MidiAquitaine!!

 

 




Histoire de « rats »…

1122007

rat.jpg

Au début ce n’était qu’un petit fait divers…

Des vols de souris sur le plateau…
Certains s’en sont amusés, d’autre agacés…

La direction a alors pris sa plus belle plume et qualifié de « gros rat » la personne censée être la voleuse de souris… Le réflexe premier était de rire de ce jeu de mot d’un goût cependant douteux…

Mais après la forme il y a le fond…

Si un TA décide de faire cela c’est qu’il y a quelque chose qui ne va pas à TP… C’est qu’il y a une colère, une révolte, une envie de casser la machine… Ce ne peut pas être qu’un acte gratuit, derrière il y a un mal-être… Mais la direction elle traite ce mal-être de « gros rat »…


Rien ne vous choque?

Ne voyez vous pas le fossé entre le salarié et l’instance supérieure? Comme si nous étions dans les bas fonds des égouts et que la direction nous regardait de haut pour mieux s’amuser de notre condition…

Mais si nous inversion les rôles?…


N’aurions nous pas d’autre raison de crier au « gros rat » à Teleperformance lorsque que nous regardons en bas à droite de notre bulletin de paie dans la colonne « net à payer »?

Il y a des fois où l’humour ne donne plus envie de rire lorsque nous savons de qui il provient…

 

weperform.jpg







robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...