Progression du bénéfice net de Teleperformance… Comme d’hab !

29082008

La société française de centres d’appels a réalisé dégagé un bénéfice net de 55,6 millions d’euros au premier semestre, en hausse de 20,6%, et maintient ses objectifs financiers pour 2008.

p1003.jpg

Teleperformance a enregistré une progression de 20,6% de son bénéfice net au premier semestre, à 55,6 millions d’euros. Son résultat opérationnel a augmenté de 21,3% à 86,1 millions d’euros.

La société française de centres d’appels a par ailleur réalisé un chiffre d’affaires de 879,8 millions d’euros, soit une hausse de 19,1% par rapport à l’an passé. « L’impact négatif de change sur l’ensemble du premier semestre atteint 54,3 millions, » souligne le groupe. « Corrigé de l’effet de change, le chiffre d’affaires progresse de 26,5%. » La croissance organique atteint 11,6%.

« L’activité sur le deuxième trimestre a été particulièrement soutenue sur l’ensemble du réseau et plus particulièrement dans les zones Europe et Nafta (Amérique du Nord et Mexique) », précise le communiqué publié ce vendredi.

Teleperformance maintient ses objectifs annuels: un bénéfice net en hausse de 17% et un chiffre d’affaires en progression de 9,5%, entre 1,74 et 1,75 milliard d’euros. Pourtant, « l’environnement économique défavorable impacte les perspectives de volumes de certains clients du groupe et réduit en conséquence la visibilité sur le 2e semestre, qui devrait enregistrer une réduction du taux de croissance organique du chiffre d’affaires », poursuit le groupe.

Toujours le même discours: A Teleperformance les patrons et actionnaires s’enrichissent toujours plus tous les ans en pleurant leur avenir incertain ! De sacrés comédiens !

 

Source: La Tribune




Prud’hommes 2008 : c’est parti !

21082008

Les prochaines élections prud’homales auront lieu le 3 décembre 2008. Ces élections représentent un enjeu central pour notre Union syndicale Solidaires ; elles pèseront nécessairement dans le débat sur la représentativité interprofessionnelle.

Notre objectif est d’obtenir un maximum d’élu-e-s pour confirmer notre rôle dans le champ  syndical et faire entendre la voix d’un syndicalisme de proximité, de luttes et de solidarité.

affichetransformeesite200.jpg

 

Le seul recours de nombreux salarié-es et chômeurs

Tous les cinq ans, 15 millions de salarié-es de droit privé et de chômeurs sont appelés à élire les conseillers et juges prud’homaux. Environ 200 000 salarié-e-s font chaque année appel à la juridiction prud’homale afin de régler des injustices parfois dramatiques. Du salaire non versé au contrat de travail inexistant en passant par des licenciements ou encore de la discrimination et du harcèlement, le tribunal est souvent le seul moyen de défendre ses droits en l’absence de

syndicats dans l’entreprise. Les prud’hommes, pour de nombreux salariés, sont donc aujourd’hui le dernier rempart contre l’arbitraire patronal. Cette juridiction, unique en Europe, est aussi à l’origine d’une jurisprudence novatrice, favorable aux salariés. Le Medef et le gouvernement aimeraient bien la voir disparaître : ils multiplient les attaques contre cette juridiction.

Des conseillers Solidaires

Devant le Tribunal, quatre conseillers (deux patronaux et deux salariés) doivent juger une affaire parmi tant d’autres pour eux, et pourtant essentielle pour le travailleur ou le chômeur qui attend depuis des mois que justice lui soit rendue. Multiplier les élus prud’homaux

Solidaires doit nous rendre plus efficaces pour la défense des salariés. Car nous voulons que tous les droits soient appliqués et nous refusons de laisser construire une législation favorable au patronat qui pourrait, demain, licencier comme bon lui semble, mettre fin aux contrats de travail pour multiplier les situations de précarité, baisser les salaires par le biais des emplois à temps de travail imposé, imposer la « préférence nationale » à l’embauche ou encore renvoyer

les femmes à la maison… Dans les tribunaux comme dans les entreprises, les syndicalistes Solidaires refusent les compromissions et les petits arrangements « entre amis ». C’est résolument du côté des salariés, des précaires et des chômeurs que nous nous rangeons.

C’est pour cela, que depuis 2002, les 51 élus Solidaires ont toujours été du côté des salariés et des chômeurs car, pour nous, il n’y a pas égalité entre la situation du licencieur à celle du licencié !

Une campagne ambitieuse

Lors des dernières élections, nous avions obtenu au niveau national 1,5% des voix en présentant seulement 177 listes (30 % du corps électoral). La création ces dernières années de syndicats du secteur privé affilié à Solidaires doit nous rendre ambitieux. Le développement de notre travail interprofessionnel passe inévitablement par notre visibilité lors de cette consultation.

 

Les salarié-es des centres d’appels sur le pont

Même si cela peut paraître encore loin, les élections prud’-hommales se préparent dores et

déjà. C’est l’employeur qui inscrit les salarié-es sur les listes électorales (aucune démarche particulière à faire), par contre il faut dès maintenant vérifier ces listes électorales. Le code du travail est très clair : “ l’employeur met à la disposition des salariés de l’établissement, des délégués du personnel, des représentants syndicaux et des délégués syndicaux,

à des fins de consultation et vérification, les données relatives à l’inscription sur les listes électorales prud’hommales de chacun des salariés”. Si vous constatez des erreurs, des oublis…contactez votre RH.

 

prud2copie1.gif




La lutte c’est classe !!!

21082008

La lutte c’est classe !!! dans News 150_5017

 

Avec un chiffre d’affaire global toujours en forte progression, le secteur des centres d’appels ne devrait pas connaître la crise. Et pourtant, les entreprises alignent les plans sociaux et les restructurations. Par exemple Téléperformance relocalise son site de Montreuil sur Guyancourt et ferme un site sur Lyon. B2S ferme le site de Rennes et compte fusionner ses entreprises parisiennes. D’autres préfèrent continuer leur expansion au Maghreb tout en diminuant tout doucement leurs effectifs en France comme à Centrapel par exemple.


Et comme d’habitude ce sont les salarié-e-s qui payent le prix de cette concurrence exacerbée. Combien pèse un emploi par rapport à 1€ de dividende supplémentaire pour les actionnaires ? Résultat, pour la majorité des salarié-e-s, cela se traduit par plus de flexibilité, le développement de la précarité, des objectifs de productivité toujours plus importants, la dégradation des conditions de travail, des suppressions d’emplois, l’augmentation des licenciements individuels ou tout simplement la remise en cause de nos acquis sociaux.

 

Et si nous osions revendiquer le droit d’exister et de vivre décemment de notre travail ? Impossible nous répond t-on, sinon ils (les patrons) délocaliseront nos emplois! Comment faire alors ? Qu’on se le dise une bonne fois pour toutes, même avec moins de droit, un salarié français “coûtera toujours plus cher” qu’un salarié marocain, indien ou chinois. En plus, si on part battu en pensant que personne ne se battra on se donne aucune chance de gagner. On est sûr de perdre seulement si on ne tente rien! Les exemples sont nombreux pour démontrer que la lutte est nécessaire pour garder nos acquis ou améliorer nos conditions de travail et de vie :

• Téléperformance Tours, B2S V a l e n c i e n n e s , Communicator, TP Nord ou encore Techcity se sont battus pour obtenir des augmentations et des meilleures conditions de travail depuis le début de l’année.

• D’autres se sont battus pour leur avenir afin d’éviter les plans sociaux et les perspectives de délocalisation: B2S Rennes, Elucydée, Centrapel…
• Et surtout Téléperformance Tunisie ou encore B2S Maroc se sont mobilisés malgré la répression pour l’amélioration de leurs salaires et de leurs conditions de travail…

Alors oui, nous pouvons et nous devons nous mobiliser tous ensemble pour améliorer nos conditions de vie et de travail.

Nous ne sommes pas résignés et ne pouvons accepter d’être des “marchandises” comme une autre ! 

 







robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...