• Accueil
  • > Document
  • > VERS « UNE POLITIQUE DE RIGUEUR » ? UNE RUMEUR CIRCULE…

VERS « UNE POLITIQUE DE RIGUEUR » ? UNE RUMEUR CIRCULE…

20 09 2008

Qu’on se le dise le PDG nous l’a confirmé il y a quelque temps : TPMA va devoir maitriser ses coûts s’il elle souhaite conserver sa marge bénéficiaire. Cela s’appelle de « la politique de rigueur ».

Qu’est-ce que cela veut dire ?

En réalité le chiffre d’affaire de l’entreprise est en constante croissance, le bénéfice aussi. Qu’on se rassure les actionnaires auront de quoi se payer une dinde à Noël.

Mais se qui chiffonne notre scrupuleux patron c’est sa marge.

La marge c’est quoi ?

C’est la différence effective entre le chiffre d’affaire et le résultat net. Cette marge stagne et a même peut-être tendance à diminuer.

Autrement dit TPMA gagne plus d’argent mais en dépense plus aussi.

 

Quelles solutions pour le PDG ?

- Réduire les coûts bien sur

Comment ?

En s’appuyant sur une rémunération « serrée » dont l’augmentation est entièrement liée à des objectifs de travail qui ne correspondent guère au commun des mortels… En favorisant l’insertion de contrats professionnels dont on sait qu’il est nécessaire pour beaucoup mais dont on sait aussi que ces contrats bénéficient de subventions qui rendent les fiches de paie super light pour le patron. Quand à l’insertion professionnelle, bien que TPMA ai lancé une grande campagne de marketing autour des valeurs TP dont le professionnalisme, le mot professionnel n’est guère encourageant après quelques mois au fourneau.

- Augmenter la productivité évidemment…

Comment ?

En vous donnant envie de travailler pour votre patron, votre directrice… Non là on le sait ce n’est pas gagné d’avance, surtout pour la dernière… Grâce à un personnel d’encadrement qui maitrise l’art du management… Non là encore il faut voir autre part… Ils galèrent pas mal aussi…

En fait tout le monde galère pas mal à TPMA. Les salariés le disent volontiers. Les salariés « au-dessus » ne le disent pas ou moins mais c’est pareil.

 

La galère à TP c’est une vraie valeur universelle !

Il y a là de quoi en faire une jolie gazette !

 

Mais mise à part ces deux solutions, une autre circule ici et là sans qu’on ne puisse savoir si c’est une rumeur ou non…

 

Et si TPMA, arrivée au bout de son évolution possible, changeait de cap ?

Par exemple, au hasard, une fusion avec le groupe voisin TP France, histoire de se débarrasser d’un bébé arrivé à maturité ?  Nos dirigeants pourraient par exemple quitter le navire avant qu’il ne coule.

Et pour sur ils en tireraient un bon prix !

 

ratsperform.jpg

 

Quel drôle d’idée n’est-ce pas ?

Mais c’est aussi une solution. Revendre son produit maintenant ou voir sa marge se réduire inévitablement faute de contrats, faute de concurrence impitoyable, et d’off shoring (délocalisation à l’étranger) à outrance… Bien que pour le moment nous n’ayons eu aucuns échos officiels d’un transfert d’activité sur un autre groupe, il est cependant raisonnable, pour ne pas dire responsable d’anticiper toute les possibilités qui peuvent se concocter dans les hautes sphères de notre entreprise afin de ne pas être pris par surprise. Nous restons donc très attentifs à la situation de l’entreprise.

 

 

Restez connectés !

 

 

 

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...