• Accueil
  • > Document
  • > Grèves dans les Hauts-de-Seine : la direction pratique la diffamation

Grèves dans les Hauts-de-Seine : la direction pratique la diffamation

8 03 2009

Une quinzaine de Centres Courrier sont toujours en grève dans les Hauts-de-Seine. Les grévistes s’opposent à la mise en place de Facteurs d’Avenir et à la tournée sécable.

Ils s’opposent à l’accroissement de la charge de travail et à la détérioration des conditions de travail.

mercredi 25 février
Agression d’un gréviste (voir communiqué et tract ci-contre)

(JPG)

l’agressé et non l’agresseur

De surcroit, la direction pratique la diffamation en affichant une « intox Poste » dans les bureaux du 92. La photo dans son vrai contexte correspond au moment où Yvon Melo ramène au commissaire de police la barre de fer, trouvée à terre, et utilisée par le cadre pour frapper le gréviste. Dans le groupe sur la photo vous avez aussi le secrétaire départemental 92 et un secrétaire fédéral.
Nous vous laissons juger le texte et l’art de transformer la réalité par une photo.

Ci dessous le témoignage de ceux que la Direction de La Poste traite comme des délinquants

http://www.dailymotion.com/video/k1m5FOJDGVAAEIYtw5
Dialogue social à la barre de fer
envoyé par federationsudptt

lundi 23 février
Alors que la délégation du comité de grève départemental (soutenu par la CGT, la CFTC et SUD) propose un protocole de fin de conflit… La direction refuse de le signer.
Dans un souci de dialogue, les représentants des grévistes proposent d’aller au bout des possibilités de médiation. La direction a refusé, elle vient de fermer la porte à la poursuite des discussions. Nous ne fermons pas la porte au dialogue, c’est pourquoi notre avocat va faire la demande officielle de poursuite de la médiation auprès du juge.

La DOTC 92 s’enferme dans une logique de pourrissement de la situation. Elle prend donc la responsabilité de la reconduction de la grève. Sa « proposition » de reprise du travail ne peut nous satisfaire, elle ne concerne même pas tous les établissements en conflit.

(JPG)

Mairie de Neuilly

La france qui se lève tôt, réveille la france qui va bien

Ils ont besoin de notre solidarité

Dons et chèques de soutien :
A l’ordre de SUD PTT avec la mention « Solidarité 92 » au dos.
SUD Poste Hauts-de-Seine 51 rue Jean Bonal 92 250 La Garenne-Colombes.

(JPG)

Les grèvistes en manifestation

Ailleurs aussi contre Facteurs d’Avenir, c’est le moment d’y aller

-  A Dijon PPDC, après 6 mois de mis en place, factrices et facteurs font plus de 15 jours de grève et obtiennent la création de quartiers supplémentaires et 6 RC au titre des dépassements horaires non payés.

-  A Chatellerault CDIS, en trois jours de grève à 90%, factrices et facteurs obtiennent la suppression du troisième jour de tournée sécable le mercredi

-  Cholet en Maine-et-Loire en quelques jours de grève, factrices et facteurs obtiennent la réduction de la période faible de 5 à 4 semaines (voire 3).

-  Saint Michel-sur-Orge en Essonne la mise en place de Facteurs d’Avenir est repoussée à la mise en place de nouveaux régimes de travail.

-  Plus globalement dans le 91, la grève est votée sur Longjumeau, Morangis, Massy. Orsay, Savigny… dans le cadre d’un préavis départemental illimité à compter du 9 mars

-  En Guyane, à l’appel de plusieurs organisations syndicales, une première grève massive a eu lieu le jeudi 12 février contre Facteurs d’Avenir

-  Montbrison dans la Loire est en grève depuis lundi 16 février et mardi 17 février, également contre le projet de réorganisation.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...