Retour sur le passé

15022010

lutte.jpg

Les faits.

Le 1er février, les salarié(e)s de Téléperformance Ile de France concernés par le PSE avaient décidé, en se rendant au siège, de rencontrer la direction de TP qui depuis le début refuse de s’exprimer devant les salarié(e)s.

Comme d’habitude aucun dialogue n’a été possible car la direction n’a pas daigné les rencontrer malgré leurs demandes, ce qui a provoqué la colère des salariés.

Mais jeudi 11 février, cette même direction convoque trois salariés de Téléperformance pour un entretien préalable à licenciement. Elle a ainsi décidé de faire payer, à ces trois délégués engagés aux côtés des salariés, sa politique méprisante envers l’ensemble du personnel, qui passe par des pressions et sanctions sur tous les centres au quotidien.

Politique qu’elle a instaurée depuis le début du PSE en voulant jeter à la rue plus de 500 salariés alors que le groupe international Téléperformance va afficher encore en 2009 des résultats en hausse, pour le seul intérêt des actionnaires !

Et par cette menace de licenciements, elle espère intimider tous les salariés et casser leur lutte. Mais après 8 mois de mobilisation contre le plan de la direction, nous ne sommes pas près d’abdiquer et nous sommes et nous resterons solidaires jusqu’au bout.

Solidaires!

Manifester notre solidarité avec les salariés menacés de sanctions, c’est défendre nos droits et nos libertés à tous ! Plusieurs salariés font aujourd’hui l’objet de procédures de sanctions et de poursuites pénales pour l’action qu’ils ont menée au siège de Teleperformance avec leurs collègues pour défendre l’emploi et s’opposer aux restructurations et fermetures de sites.

Cette criminalisation de l’action syndicale est insupportable, tout comme les pressions et sanctions que nous vivons au quotidien à Teleperformance.

C’est d’autant plus insupportable que le personnel de Centre Est est en conflit depuis plus de 8 mois face à une direction qui, arc-boutée sur des objectifs financiers à court terme, a limité les négociations à des mesures d’accompagnement largement insuffisantes et refuse d’étudier tout projet alternatif aux fermetures de sites et suppressions d’emploi.

C’est la même attitude qui conduit l’ensemble des négociations actuellement en cours et vise à abaisser les droits et garanties acquis par les luttes passées du personnel.

A l’heure où les négociations sur la NAO sont au point mort, nous disons :

·            Oui au dialogue social, non à la répression!

·            Arrêt des procédures de sanctions et poursuites

·            Exigeons la réponse aux revendications

JOURNEE D’ACTION LE MARDI 16 FEVRIER 2010

RENDEZ VOUS A TELEPERFORMANCE A LABEGE

(CHEMIN DE LA DECOUVERTE) A PARTIR DE 12H.

SUD TEleperformance




Les syndicats vous protègent et vous défendent : aujourd’hui ils sont attaques !!!

23012010

intersyndic4.jpg

Depuis la fusion, nous constatons un changement important dans les méthodes managériales : gestion du personnel par la « terreur » et par le stress d’où l’augmentation de la pression pesant sur les salariés.

De même, nous déplorons la forte augmentation des procédures disciplinaires et l’application d’une sanction systématique et pécuniaire : exemple salarié sanctionné alors qu’il a remis ses justificatifs d’absence.

Le vice allant jusqu’à ce que la Direction des Ressources Humaines réalise des écoutes et du tutorat uniquement dans le but de « fliquer ». La Direction recherche tout prétexte pour sanctionner !!! et oublie la nature de son travail à savoir la gestion du Personnel.

A ce jour, nos effectifs sur le GRAND SUD ont été divisés par deux sans mise en place d’un plan de sauvegarde de l’emploi ni mesures d’accompagnement.

Mais nous constatons aussi une recrudescence des attaques portées à nos Institutions Représentatives du Personnel et à nos Organisations Syndicales et tout particulièrement à vos Représentants.

Aussi, la Direction a assigné en justice le CHSCT de LABEGE en contestation d’une expertise.

En effet, au moment du transfert de la BU RESILIATION du site de Labège à Fidélio, le CHSCT a voté en séance une expertise et mandaté un expert doté de l’agrément ministériel.

Le but étant que l’expert donne ses préconisations à la Direction afin que le transfert se passe dans les meilleures conditions possibles pour les salariés (salles de pause exigües, problèmes des cabinets d’aisance, hygiène et sécurité, accès du site aux travailleurs handicapés, problèmes d’éclairage des plateaux…).

La Direction s’en prend donc aux IRP qui veillent au respect des droits des salariés !!!

De plus, la Direction a assigné en justice les syndicats CFDT, CFTC, CGT, FO COM en contestation des désignations syndicales, actions en cours devant le Tribunal d’Instance !!

Bien sûr, nous vous tiendrons informés de l’issue de ces diverses procédures.

Mais ce n’est pas fini, vos élus et mandatés subissent au quotidien des pratiques discriminatoires au même titre que la pluspart des salariés.

Nous apprenons également avec consternation que notre collègue RS SUD PTT au CE de TPGS vient d’être convoqué à un entretien préalable à une sanction disciplinaire pouvant aller jusqu’au licenciement : Entretien qui se déroulera jeudi 28 Janvier 2010 à 15 heures.

NOUS, SYNDICATS CFDT, CFTC, CGT, FO COM ET SUD,

NOUS VOUS APPELONS A DEBRAYER UNE HEURE LE JEUDI 28 JANVIER 2010 DE 15H A 16H

EN SOUTIEN A NOTRE COLLEGUE ET A L’ENSEMBLE DES SALARIES ACTUELLEMENT EN SOUFFRANCE VU LES CONDITIONS DE TRAVAIL.

RAPPELONS A LA DIRECTION LE RESPECT DES DROITS ET DES

VALEURS : RESPECT INSCRIT PARMI LES VALEURS TELEPERFORMANCE

MOBILISONS-NOUS !!!!!




Négociations sur le temps de travail : la misère sociale est bien là !!!

20012010

sudsol.jpg

Le 18 Janvier 2010 les organisations syndicales se sont réunies avec la direction afin de négocier l’accord sur le temps de travail.

La position de la direction est des plus claire, nous allons en 2010 de nouveaux perdre des acquis et pas des moindres. Voilà un tour d’horizon de ce qui nous attend.

Ne sont pas considérés comme du temps de travail effectif les pauses. Cela signifie que légalement Téléperformance aurait la possibilité de ne pas nous régler le temps passé en pause, alors que les salariés restent à la disposition de l’employeur.

La durée de référence du travail hebdomadaire est fixée à 36 heures. Grande nouveauté nous ne sommes plus à 35h mais bien sûr l’heure en plus ne sera pas rémunérée ! On pourra récupérer ce temps en plus sous forme de RTT, quatre jours de RTT qui ne peuvent être posés ni le lundi ni le samedi !

En fonction de la planification et des opérations, TELEPERFORMANCE remet en place la modulation :

- une semaine basse fixée au minimum à 21 heures (minimum 3 jours) ;

- une semaine haute fixée au maximum à 40 heures (minimum 5 jours).

Le nombre de semaines hautes de 40 heures est limité à 12 par an.

Le nombre de semaines hautes consécutives de 40 heures est limité à 3.

Nous y voilà la fameuse modulation horaire tant redoutée par les salariés arrive partout!!!! Travailler plus pour gagner pareil ! Bien sûre les semaines basses seront à la convenance de l’employeur…

Au choix de l’employeur et en fonction des séquences de travail, une pause obligatoire doit être respectée, celle-ci pouvant être soit d’une durée de 10 minutes toutes les 2 heures de travail effectif, soit de 15 minutes toutes les 3 heures de travail effectif : la pause est toujours à l’initiative de l’employeur et doit séparer deux séquences de travail.

La pause repas ne peut être inférieure à 30 minutes et ne peut excéder 3 heures. Les heures supplémentaires sont les heures de temps de travail effectif accomplies par les salariés à la demande de l’employeur au-delà de la durée conventionnelle du travail :

au-delà de 1605,60 heures ;

au-delà de la limite haute hebdomadaire fixée par le présent accord : il peut ainsi être travaillé pendant une durée hebdomadaire comprise entre 40 et 44 heures ; dans ce cas, le paiement de la 41ème heure et des suivantes peut intervenir dès la paie du mois suivant, au taux majoré. Les heures supplémentaires peuvent, au choix du salarié, faire l’objet :

En cours d’année : d’un repos compensateur équivalent ;

En fin d’année : d’un versement au Compte-Epargne-Temps ou d’un paiement selon les majorations légales.

Donc c’est fini les heures supplémentaires !

Vous cumulez les heures et les percevrez aux mieux en fin d’année si vous les avez pas mangé entre temps en récupération…

Planification à la semaine : Le grands acquis Lyonnais disparait, vous êtes planifiés au mois,  mais un planning sortira tous les vendredi pour modification de la 2ème, 3ème semaine.

La complexité de ce système engendrera dans les centres des plannings à la semaine pour simplifier.

Les salariés doivent se mobiliser afin de ne pas perdre le peu d’avantages que nous avions durement acquis depuis des années !!!

Site internet : http://www.sudteleperformance.com/

souffranceautravail.jpg

http://sondageca.sudptt.org/




Mobilisation à Teleperformance Grand Sud le 29 octobre 2009 !

20102009

intersyntpgs.jpg

TOUTES ET TOUS EN GREVE !

LE JEUDI 29 OCTOBRE 2009

MOBILISATION TOUTE LA JOURNEE AU PIED DES SITES

 

 

FACE AU GROUPE TELEPERFORMANCE

Après le succès de la grève du 29 Juillet 2009
Après le Jugement du TGI de PARIS du 22 Septembre 2009 qui suspend la mise en oeuvre du PSE sur Pantin, Montigny et Lyon
Après les premières Réunions de pseudo-négociations des Accords de substitution
Après aucune augmentation de salaire depuis le 1er JANVIER 2008

ASSEZ D’EFFETS D’ANNONCES
DES ACTES

Les Réunions des 5 chantiers de Négociations Nationales continuent depuis le 12 Mai 2009.
Le moins que l’on puisse dire c’est que l’instant la Direction de TELEPERFORMANCE reste sur ses positions du moins disant. Toutes les propositions des OS, même les plus minimes sont rejetées par la Direction.
Face à une équipe dirigeante murée dans ses positions méprisantes envers les salariés :

RESISTANCE !


MAINTENONS LA PRESSION POUR QUE CETTE ENTREPRISE ENTENDE LA COLERE
DU PERSONNEL ET PROPOSE DE VRAIES MESURES :

CONSERVONS UN EMPLOI POUR TOUS
PLUS D’INCERTITUDE SUR L’AVENIR ET DE DESPOTISME DE LA DIRECTION (transferts de sites, d’activités, de hiérarchies,…)
RESPECT DE LA VIE PRIVEE DES SALARIES AVEC DES HORAIRES DECENTS
PAS D’ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL (ce qui voudrait dire : plus d’heures supplémentaires, annualisation sur une base de 36h avec des semaines hautes à 43h et des semaines basses à 21h, 215 jours travaillés pour les Cadres et AM et 12 jours de RTT, changements de plannings par semaine,…)
DES SALAIRES LARGEMENT REEVALUES POUR TOUS LES METIERS
RECONNAISSANCE ET VALORISATION DES METIERS A TP
13EME MOIS DES 2009 ET NON ECHELONNE SUR 3 ANS
UNE VERITABLE POLITIQUE DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

 

 

 

onseleve.jpg

 

TOUTES ET TOUS EN GREVE !

LE JEUDI 29 OCTOBRE 2009

MOBILISATION TOUTE LA JOURNEE AU PIED DES SITES








robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...